Accueil Santé des femmes Le foodscaping: des plates-bandes comestibles

Le foodscaping: des plates-bandes comestibles

par France Beaudin
foodscaping derrière maison

Je vous parle du foodscaping aujourd’hui: l’art d’ajouter des comestibles dans nos belles plates-bandes. J’ai plein d’idées lorsque le printemps se pointe, mais surtout, j’ai plein de choses à planifier avant de mettre en terre mes semis. Je songe présentement à ce beau nichoir à mésanges à peindre, avant de le suspendre pour la saison des amours!

Parlant semis, je débute la saison vers la mi-avril, après avoir pris grand soin de sélectionner une variété de semences certifiées biologiques. Du coup, je m’assure de leur provenance et de la qualité des végétaux que je consommerai durant l’été!

Bien choisir nos semences

Après une journée de travail, je me rends au jardin, déroule mon tapis de yoga et me dépose pour relaxer. J’admire toute cette abondance avec gratitude et un peu d’émoi. Mon jardin, c’est ma source d’inspiration et mon lieu de recueillement pour apaiser mon âme…

Pour le créer, j’aime encourager les artisans semenciers du Québec qui nous offrent des semences de légumes bien adaptées à notre climat. J’affectionne particulièrement les  semences des Jardins de L’Écoumène dont le taux de germination de 90% dépasse largement nos attentes.

J’ai découvert récemment la ferme Jardins de la Gaillarde à Sherbrooke, fondée pas trois passionnées d’agriculture urbaine. Elles offrent un choix de comestibles et de fleurs pour le jardin.

semences et pousses

Le foodscaping: des plantes comestibles dans nos plates-bandes

Je suis privilégiée de pouvoir partager avec ma voisine un grand espace dédié uniquement à la culture d’un potager. Chaque saison, nous varions nos productions et y intégrons des comestibles et plantes médicinales.

Mais si on dispose de peu d’espace pour créer un potager, place au «foodscaping» !

Il est possible d’intégrer des plantes comestibles dans nos plates-bandes et nos massifs. Vous pouvez ainsi recréer votre espace pour le plaisir des yeux et des papilles!

Cette nouvelle tendance, le «foodscaping» a été développée surtout en milieu urbain et elle permet d’aménager dans un seul espace tous les végétaux cultivés, qu’il s’agisse de plantes ornementales ou de plantes nourricières.

Pourquoi se convertir au foodscaping ?

Parce que c’est une belle façon de joindre l’utile à l’agréable.

Pour procéder, c’est assez simple, au fait, car il suffit de disperser dans vos massifs de vivaces des plantes nourricières décoratives. Parmi celles-ci, il y a :

  • les choux rouges et les choux frisés
  • des kales à feuilles pourpres
  • ou bien des bettes à cardes, dont les feuilles vertes nervurées sont magnifiquement colorées.

N’oublions pas aussi nos classiques, tels que:

  • les carottes, avec leur fin feuillage
  • les panais en fleurs
  • les salades aux feuilles frisées
  • et les haricots d’Espagne

Des fines herbes qui se glissent partout!

Les aromates sont aussi des plantes par excellence à intégrer parmi nos légumes et nos fleurs décoratives.

En plus d’être jolies, leur odeur sert souvent de répulsif contre les insectes nuisibles.  Et que dire de leur utilité pour la cuisine !

fines herbescrédit photo: Natalie Charbonneau

Parmi les aromates à installer, songeons à:

  • l’aneth
  • la basilic pourpre
  • le thym citron
  • la sauge
  • le persil
  • la ciboulette en fleur
  • la bourrache
  • et le romarin buissonnant

Durant les soirées chaudes d’été, tous leurs parfums se déploieront dans votre environnement tels une suave vague d’effluves enivrantes!

foodscaping ciboulette

Pensez aussi aux fleurs comestibles

Incorporez des fleurs comestibles pour créer un effet esthétique et prendre plaisir à agrémenter vos plats. Je vous suggère les fleurs suivantes:

  • les violettes
  • les capucines, dont le bouton est un câpre
  • l’achillée, qui produit un vinaigre au parfum musqué
  • les monardes au goût de menthol et la lavande.

Nul besoin de tout réaménager votre espace en un seul coup : allez-y progressivement, expérimentez et surtout, laissez place à votre créativité. Il n’est pas toujours nécessaire d’avoir recours à des plantes annuelles pour créer un wow dans nos platebandes.

Pourquoi ne pas orner nos massifs d’arbustes à fruits, avec :

  • des bleuets
  • des muriers sans épines
  • des framboisiers non envahissants
  • des groseilliers
  • ou bien un cerisier arbustif Roméo

bleuets

Créer votre jardin d’Eden dans votre cour est simple… et pourquoi pas le faire en façade de maison?

Plusieurs n’hésitent pas à transformer la pelouse en magnifiques massifs décoratifs et nourriciers. Adieu le gazon à tondre et vive les récoltes!

 

FranceFrance 1 (1)

Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook Yoga et Jardin

Vous devriez aimer aussi ...

2 commentaires

Avatar
Desmeules avril 23, 2017 - 10:59

Génial ton article France!

Répondre
france beaudin
france beaudin avril 23, 2017 - 9:12

Merci bien Stéphanie, ça me fait un grand plaisir!

Répondre

Laisser un commentaire