Accueil Blogue Pourquoi marcher 10,000 pas par jour

Pourquoi marcher 10,000 pas par jour

écrit par Sylvie Charbonneau
Pourquoi marcher 10,000 pas par jour

Je ne suis pas une sportive, mais je me considère active et j’aime marcher. Je marche souvent avec Chéri après le travail.

Il est un fan du bracelet connecté. Et 10,000 pas par jour, c’est semble-t-il l’objectif à atteindre selon les recommandations: d’ailleurs, c’est le Fitbit qui témoigne du résultat atteint (ou non!). Chéri réussit normalement à faire résonner FitBit chaque jour: une petite vibration qui atteste que son 10,000 pas a été atteint.

Moi ? Rien ne sonne ou ne vibre… et je ne sais pas combien de pas je fais par jour. 10,000 ? 8,000 ? 4,000 ?

À vrai dire, je ne suis pas vraiment intéressée à les compter. 

Marcheuse d’une autre époque ?

Je n’ai rien pour compter mes pas: aucun des gadgets populaires, aucune appli sur mon téléphone. J’ai essayé, pourtant, car j’en étais venue à me sentir bien étrange de marcher comme ça, sans but… telle une marcheuse d’une autre époque, heureuse de simplement me promener comme ça. 

Ne voulant pas porter un bracelet matin et soir, j’ai essayé le podomètre, que j’oubliais malheureusement toujours d’accrocher à ma ceinture. 

J’ai ensuite téléchargé différentes applications dans mon téléphone intelligent (pas si fiables que ça, apparemment), pour mesurer mon activité physique quotidienne et visualiser ma progression vers le 10,000 pas par jour.  Mais, ça non plus, ce n’était pas pour moi: je n’apportais pas le téléphone, ou je ne pensais pas à démarrer l’application, ou j’y pensais trop tard et alors les résultats n’étaient plus vraiment fidèles à ce que je faisais, alors… bah, à quoi bon.

Au fond, je veux « marcher libre »

marcher 10,000 pas parjour

 

Je suis donc revenue à ce qui me plaît: marcher sans but et sans objectif

Prendre de longues ou courtes marches au rythme soutenu, à réfléchir ou à méditer, à observer les alentours, à m’arrêter pour identifier un oiseau, ou simplement à jaser avec Chéri. À quelques occasions, j’écoute de la musique ou un livre audio.

C’est comme ça: je marche « non-connectée ».

Je précise: c’est ma manière à moi de marcher, et je n’ai rien du tout contre le fait de compter les pas, si ce moyen fonctionne bien pour quelqu’un, il faut le maintenir. On a chacune nos façons de s’organiser, pour bouger davantage, et si on trouve un moyen qui fonctionne bien, on le garde! 

17 millions de personnes ont acheté un bracelet connecté en 2014: ça témoigne de quelque chose! Ça peut effectivement être une méthode plaisante pour se motiver. D’ailleurs, je l’avoue: je le trouve cool, le look du petit bracelet. Mais le moyen ne semble pas coller pour moi. D’ailleurs, je n’ai jamais été capable de porter une montre (une simple montre ordinaire), pourtant j’en ai eu des très belles. Or, je les laissais dans le tiroir…

Alors, ces gadgets connectés, qui sonnent à 10,000 pas: ça m’intriguait, quand même. Pourquoi 10,000 pas? Un beau gros chiffre rond. Mais, ce nombre vient d’où ?

Je me suis mise à fouiller un peu et j’ai attrapé une nouvelle du New York Times, mettant en lumière l’origine des 10,000 pas par jour.

Creusons un peu ce mystère… 


Marcher 10,000 pas: Tokyo en 1964

marcher connectéeL’article nous apprend que ce nombre est tout droit sorti d’une publicité lancée à l’occasion des Jeux Olympiques de 1964 à Tokyo.

C’est un fabricant de montre qui a lancé le chiffre, en introduisant son nouveau gadget, le Manpokei: l’ancêtre du podomètre.  

  • Man voulant dire: 10,000  
  • Po voulant dire: Pas 
  • Kei signifiant Mesure

Donc, à l’origine, il s’agissait d’une stratégie publicitaire d’un commerçant, qui a profité des Jeux Olympiques pour lancer un produit.  Et qui a eu une idée géniale pour vendre ce produit:

« Marcher 10,000 pas pour être en santé » .

Bien qu’en 1964, ce « 10,000 pas par jour »  ne se basait sur aucune étude reconnue pour lui assurer une légitimité, n’empêche que le chiffre a depuis été repris par bon nombre de gouvernements et d’organisations pour la santé et a fait l’objet d’un certain consensus, au fil des ans et au fil des études.  

Rassurons-nous tout de suite : on ne marche pas ces 10,000 pas pour rien! 

Ce qui est maintenant reconnu:

  • moins de 5000 pas par jour reflète un mode de vie sédentaire
  • plus de 10,000 pas indique un mode de vie plutôt actif  

Doit-on viser le 10,000 pas à chaque jour et suivre la recommandation à la lettre ?  Il y a place à un peu de nuance, mais dans tous les cas, marcher un peu plus est bon pour notre santé.

Marcher un peu plus, c’est toujours mieux

Les dernières études proposent un objectif de 150 minutes d’activité physique modérées par semaine pour un adulte en bonne santé.

Ceci équivaut à une marche d’environ 30 minutes par jour (30 minutes = environ 4000 pas).  

Si on additionne ceci à nos pas dans la journée, on s’approche alors du 8,000 à 10,000 pas par jour. 

marcher chaque jour

 

Ce que je retiens de tout cela ? Qu’il y a eu un excellent coup de marketing en 1964.

Et que le 10,000 pas est un beau gros chiffre rond, facile à mémoriser.

Que marcher est bénéfique pour la santé et que, dans tous les cas, le faire un petit peu plus c’est toujours mieux. 

Concluons donc avec ceci: Bougeons plus qu’avant, quotidiennement.

Connectées ou non…

Sayonara!

 

Note: Ce billet a été écrit en grande partie debout: j’essaie le plus souvent possible de ne pas travailler toujours assise. Ainsi, j’alterne entre mon bureau de travail, mon tapis de marche et mon comptoir de cuisine, qui me sert autant à concocter mes recettes qu’à écrire mes billets de blogue!

Un petit moyen, parmi d’autres, pour me garder active.

Sylvie image Tasse Sylvie


Vous avez aimé l’article ? Ne manquez pas nos prochains: Recevez notre infolettre gratuite.

Vous pouvez aussi rejoindre notre sympathique communauté: Devenez membre de notre Groupe Facebook.

2 commentaires
7

Vous devriez aimer aussi ...

2 commentaires

Avatar
Jean-Francois Mercier janvier 14, 2016 - 4:04

Avec une apple watch c’est un charme, perso j’adore! Super intéressant tes articles, on y apprend toujours quelques chose! 🙂

Répondre
Sylvie Charbonneau
Sylvie Charbonneau janvier 14, 2016 - 12:29

“Connectés” ou pas, l’important est de marcher! Merci Jean-François!

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.