Accueil Santé des femmes Au travail: avez-vous les mains sur le guidon?

Au travail: avez-vous les mains sur le guidon?

écrit par Nathalie Fortin
Au travail: avez-vous les mains sur le guidon?
À travers mes lectures, j’ai appris que le verbe travailler vient du latin populaire tripaliãre, qui signifie torturer avec le tripalium, et que l’origine du mot travail vient du latin tripalium, qui était un instrument de torture à trois pieux. Oups! Penchons-nous un peu là-dessus…

Si vous me lisez régulièrement, vous le savez: je me pose continuellement des questions.  Ironiquement, cette fois c’est la question qui est venue à moi! Je travaillais sur un dossier d’accompagnement organisationnel et en prenant un livre dans ma bibliothèque est tombé celui-ci: Pourquoi travaillez-vous? d’Alain Samson (collection SOS Boulot)

J’ai vu en ce titre un article fort intéressant pour amener les lectrices de Thé Vert et Chocolat dans une réflexion personnelle sur le travail. 

Après un ralentissement lors de la période estivale, le retour automnal nous ramène au quotidien et n’est-ce pas la saison pour poser ce regard sur ce qui occupe la majorité de notre temps.

Je travaille, tu travailles, mais pourquoi au juste?

travail ordinateur

Le travail prend un grand espace dans notre existence.

Il occupe une grande partie de notre temps dans une semaine, une année, une vie! Mais qu’est-ce exactement que le travail?

J’adore me jeter dans les définitions, les synonymes, afin de clarifier ma pensée. Je vous épargne cette virée, mais je vous partage tout de même ces définitions:

  • Ensemble des activités humaines appliquées à la production, à la création de quelque chose
  • Ensemble rémunéré, généralement stable et permanent, de tâches à accomplir.

Comme je trouvais ces propos plutôt froids – vous savez on tente toujours de trouver ce qui colle à nos valeurs et nos convictions – je suis allée voir le côté sociologique d’une définition du travail.

Voici ce qui a attiré mon attention cette fois-ci:

  • La sociologie du travail a pour but de questionner les rapports que tissent les hommes et les femmes dans le milieu du travail.

Ici, on parle de contexte interne, d’ambiance, de gouvernance. Et de contexte externe, qui représentent les réalités que vit l’individu en dehors du travail.

Et c’est l’ensemble de ces éléments qui ont une influence sur la personne.

Le travail… simplement pour gagner sa vie?

femmes au travail

Les raisons fondamentales pour travailler sont:

  • Pour gagner sa vie
  • Pour exister socialement
  • Pour faire des choses que l’on aime

1-Gagner sa vie est effectivement une réponse de base à nos besoins vitaux qui sont: manger, s’habiller, se loger. Selon nos situations de vie qui changent, nous souhaitons gagner plus, car nous répondons aussi aux besoins vitaux des membres de notre famille. Mais ce salaire nous permet aussi de nous gâter, de s’offrir des luxes.  Vous êtes vous déjà questionné sur les besoins réels auxquels vous tentez de répondre avec votre salaire? 

2-Le travail nous permet d’exister socialement. L’humain souhaite contribuer à quelque chose, se réaliser, construire, laisser sa trace, se sentir utile, s’accomplir, se construire une identité: Je suis médecin; je suis chercheure; je suis professeure; etc. 

3- Nous avons aussi le souhait que le travail nous permette de faire quelque chose que nous aimons: soigner, enseigner, construire, etc.

En somme, travailler:

    • Nous donne un statut dans la société. Il amène respect d’autrui, il est notre identité sociale
    • Nous permet de créer des liens d’attachements, de relever des défis, de poursuivre des idéaux
    • Nous permet de développer un sentiment d’appartenance à une communauté d’apporter une contribution utile
    • Il régule notre horaire, il structure notre temps, il apporte un rythme à notre quotidien
    • Il nous permet de gagner notre vie

Notre relation au travail: bien tenir le guidon  

travail: mains sur le guidon

Tous ces constats me ramènent à l’importance de garder les mains sur le guidon du travail. À faire de cette aventure une aventure que l’on maîtrise, où l’on tente de suivre, ou même d’en maîtriser, son évolution.

Comment peut-on arriver à faire cela?

Dans mon dernier article, je vous partageais cette petite phrase, tirée du livre «Au travail, ça roule? Trouvez votre piste pour être bien au travail» :

Ce livre risque de vous rendre responsable de votre bien-être au travail. Si vous n’avez pas l’intention de vous mettre en mouvement, il serait préférable de cesser la lecture de cet ouvrage immédiatement.

Cette petite phrase représente bien ce pouvoir qu’on peut se donner, sur notre rapport au travail.

J’ai développé un concept de Conjuguer l’organisation, où on y découvre le JE: l’individu qui détient compétences, expériences, connaissances et qui place le tout au profit d’une organisation.

Vous souhaitez reprendre le contrôle de votre relation au travail ?

Débutez en répondant à ce questionnaire , qui provient du livre Au travail, ca roule! dont je vous parle ci-haut. Une fois répondu, je vous réacheminerai votre questionnaire et vous inviterai à débuter immédiatement en vous dotant d’un plan de changement.

Inscrivez-vous à mon infolettre pour obtenir cet outil.

Mais surtout: prenez le volant de votre relation au travail!

Je vous laisse sur cette citation:

Prenez vos décisions en fonction d’où vous allez, pas en fonction d’où vous êtes.                            

-James Arthur Ray

 

Nathalie Fortin   www.changementcreatif.com

Et si on se créait une définition du travail?

Voici celle que je propose. Évidemment je m’inspire des définitions trouvées pour cet article:

TRAVAIL: Ensemble des activités humaines appliquées à la production, à la création de quelque chose. À travers ces activités humaines se tissent des rapports entre les hommes et les femmes. Ces rapports sont multiples, complexes et concernent à la fois le temps du travail et le temps hors travail.

Le temps du travail touche l’ambiance, la gouvernance, le management, etc.

Le temps hors travail aborde tout la conciliation travail vie personnelle ainsi que l’environnement dans lequel évolue la personne.

Qu’en pensez-vous? Je continue mes recherches!


Vous aimez nos articles et nos réflexions? Abonnez-vous à notre infolettre gratuite.

Vous devriez aimer aussi ...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.