Accueil Cuisiner Pourquoi j’ai choisi de manger sans gluten: 3 raisons

Pourquoi j’ai choisi de manger sans gluten: 3 raisons

écrit par Sylvie Charbonneau
Pourquoi j’ai choisi de manger sans gluten: 3 raisons

Faites-vous partie de celles qui aiment le p’tit goût de noisette de la farine de sarrasin?  Oui? J’ai une recette pour vous, plus bas.

Cette farine est ma préférée, car elle est sans gluten, et j’ai aussi un faible pour son goût de noix. J’aimais la farine de sarrasin bien avant de cesser de manger du gluten. Je me souviens de ces galettes de sarrasin que me servait ma mère, qui m’a appris à les aimer avec un peu de beurre et de la mélasse. Aujourd’hui je les mange encore, mais j’ai laissé la mélasse de côté, et j’ai remplacé le beurre par du ghee (beurre clarifié).

Si vous venez souvent sur mon site,  vous savez que l’élimination du gluten, il y a quelques années, a fait une différence importante au niveau de mes problèmes de santé.

Je ne suis pas coeliaque, cependant, une grande partie de mes troubles de santé ont été grandement améliorés 2 mois après avoir arrêté de manger des aliments contenant du gluten. J’avais d’abord commencé par diminuer le gluten  – sans effet intéressant – puis je l’ai ensuite complètement éliminé de mon alimentation, et c’est à ce moment-là que j’ai commencé à observer que mes symptômes diminuaient considérablement. Plusieurs sont d’ailleurs totalement disparus.

Une sensibilité au gluten plutôt méconnue

Je dois dire que ce n’était pas évident, il y a quelques années, de s’afficher “sans gluten”, lorsqu’on n’est pas coeliaque. Je ne compte pas les fois où je me suis fait gentiment moquer, et j’en ai entendu des “Voyons donc, tu suis la nouvelle mode sans gluten, toi?” .

Plusieurs personnes dans mon entourage considéraient en effet que le “sans gluten” était une mode, un nouveau courant dans les tendances alimentaires, et qu’il n’y avait rien de bien sérieux là-dedans.  Certains me demandaient si je faisais cela pour perdre du poids; d’autres voyaient cela comme un caprice alimentaire.  Au fond, je n’avais pas tellement envie de m’expliquer et de m’obstiner là-dessus: j’étais mon propre sujet d’étude, j’avais cessé de prendre du gluten et les résultats me faisaient un bien immense, alors, ça me suffisait, à moi!

La naturopathe que je consultais pour mes problèmes de santé, et qui m’avait suggéré d’éliminer le gluten, se basait sur des études qui n’étaient pas encore bien connues ici au Québec. J’en avais pris connaissance, cela m’avait semblé très prometteur, et j’ai eu le goût d’essayer cette option pour guérir des symptômes que je ne réussissais pas à apaiser avec d’autres moyens de la médecine conventionnelle.

Mes 3 raisons pour arrêter le gluten

J’ai arrêté le gluten pendant quelques mois, puis je l’ai ré-introduit avec précaution, pour voir comment mon organisme allait réagir. Et j’ai fait cela 2 autres fois. À chaque fois que je revenais au gluten, mes symptômes réapparaissaient. Lorsque j’éliminais le gluten, après quelques semaines mes symptômes diminuaient et je ne les ressentais pratiquement jamais.

Ça n’a donc pas été très difficile pour moi de faire le choix: cesser de manger les aliments contenant du gluten me permettait de me sentir tellement mieux!

Mes 3 raisons d’arrêter le gluten se résumaient à cela:

  1. Mettre fin à mes douleurs musculaires et articulaires, qui me faisaient mal partout, à toute heure du jour. C’était ça le plus pénible.
  2. Calmer mes difficultés digestives et les nausées après les repas
  3. Régler un manque d’énergie chronique

Et ce sont encore les mêmes raisons aujourd’hui: si je “triche”, ce sont ces sympômes qui reviennent en force.

Transformer mon assiette

Aujourd’hui, quelques années plus tard,  la sensibilité au gluten non-coeliaque est maintenant un problème reconnu. On trouve désormais de l’information à ce sujet sur le site de la Fondation québécoise de la maladie coeliaque, ce que j’aurais tellement aimé trouver, à l’époque, au lieu d’avoir à éplucher des études réalisées en France et aux États-Unis.

Les avis restent encore partagés sur la question, et il reste encore du travail à faire pour que le milieu médical puisse expliquer ce qui se passe chez les personnes qui réagissent au gluten: plusieurs sont d’accord pour dire qu’il faut continuer la recherche sur la question.

Comme le diagnostic de cette sensibilité au gluten n’est pas simple à effectuer (voir cet article du Medical News Today), il est souhaitable de faire équipe avec son praticien de la santé pour aller à la source du problème et s’assurer que c’est bien de cela qu’il s’agit.

Ce fut mon cas, et je vis très bien aujourd’hui avec cette sensibilité au gluten: je sais comment choisir mes aliments et je m’évite bien des tracas.

Ainsi, cela fait plusieurs années que j’ai transformé mon assiette: elle est devenue “sans gluten”, et ce sont d’ailleurs mes recettes du quotidien que vous trouverez sur mon site. Rien de compliqué, rien ne nécessitant des ingrédients difficiles à trouver: simplement, une cuisine du “gros bon sens”,  facile à incorporer à nos repas.

N’hésitez pas à explorer, même si vous n’êtes pas sensibles au gluten: ma famille partage mes recettes et tout le monde aime!

Ma p’tite crêpe sans gluten préférée

La farine de sarrasin a une place de choix dans mon frigo et je m’en sers pour plusieurs recettes de muffins et de pains.

Et j’aime toujours autant les galettes et les crêpes! Celle-ci est particulièrement savoureuse, avec mon coulis maison aux petits fruits.


 

Crêpes de sarrasin et chia

aux petits fruits

crêpes sans gluten déjeuner


Vous aurez besoin de:

  • 1 tasse de farine de sarrasin
  • 1 tasse d’eau
  • 1/2 tasse de lait d’amandes (ou lait de votre choix)
  • 1 c. thé de poudra à pâte
  • 1/2 c.thé de cannelle
  • 1 pincée de sel
  • 2 c.table de graines de chia

Réaliser la recette:

  1. Dans un grand bol, mélangez ensemble: la farine, la poudre à pâte, la cannelle, le sel et les graines de chia
  2. Ajoutez, en brassant avec le fouet, l’eau et le lait d’amandes
  3. Laissez reposer le mélange 8-10 minutes. S’il devient trop épais, ajoutez un peu d’eau. On veut qu’il puisse bien se verser à la louche, dans le poêlon.
  4. Versez une petite louchée du mélange dans un poêlon légèrement huilé.
  5. Cuire 3 à 4 minutes, puis virez votre crêpe et laissez cuire encore 3 à 4 minutes.

La texture finale sera selon votre goût: vous aimez les crêpes plus croustillantes? Laissez-les alors cuire un bon 4 minutes de chaque côté.

Coulis de petits fruits:

J’utilise habituellement ma recette de confitures aux graines de chia, pour faire mes coulis: je n’ai qu’à les “allonger” avec un peu d’eau et le tour est joué.

Mais il ne m’en restait plus, ce matin!

Alors voici ce que j’ai fait, pour obtenir un coulis rapidement. J’ai utilisé:

  • 1/4 tasse de petits fruits congelés (bleuets et camerises)
  • 1/3 tasse d’eau
  • 1 c. table de graines de chia
  • 1 c. table de sirop d’érable

coulis de fruits chia

Et puis j’ai procédé ainsi:

  • J’ai fait bouillir l’eau dans un petit chaudron
  • J’ai ensuite ajouté tous les ingrédients, puis j’ ai baissé le feu à medium et j’ai laissé le tout épaissir pendant 10-12 minutes

Servez le coulis sur vos crêpes de sarrasin, ajoutez les garnitures de votre choix, et vous avez là un déjeuner rapide et soutenant. Et sans gluten!

crêpe sans gluten


Sylvie image Tasse Sylvie

Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les prochains: abonnez-vous à notre infolettre gratuite. 

Vous pouvez aussi nous rejoindre dans notre Groupe Facebook.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

2 commentaires
1

Vous devriez aimer aussi ...

2 commentaires

Avatar
peyret juillet 31, 2018 - 3:52

Bonjour , je commence un regime sans gluten car j ai quelques problèmes de santé depuis quelques annees comme des jours de tres grosses fatigues , un amaigrissement meme quand je mange beaucoup ects
J etais pas trop tenté pour manger sans gluten car je pensais que cela etait tres contraignant mais finalement le choix des aliments reste vaste.

Répondre
Sylvie Charbonneau
Sylvie Charbonneau octobre 7, 2018 - 8:41

Le choix est maintenant assez vaste, depuis ces dernières années, en effet! J’espère que vous aimerez les recettes que je propose ici sur le site. Merci d’être passée par ici !

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.