Accueil Santé des femmes Bonheur au travail et drôle de hasard
le bonheur au travail

Bonheur au travail et drôle de hasard

0 commentaire

Après avoir perdu 3 emplois coup sur coup, je suis devenue préoccupée par la place du Bonheur au travail, et je me suis transformée en porteuse de Bonheur au travail.

Pourquoi? Je vous le raconte dans mon article comment je suis devenue Porteuse de bonheur au travail .

Vous comprendrez que pour m’outiller sur le Bonheur au travail, je me suis mise à faire des recherches, des lectures, des contacts sur le sujet. Je me demandais par où commencer, et surtout: 

Où est-ce qu’on le trouve, le Bonheur au travail ?

Au début, je vous avoue que je me disais: “S’il n’y a pas d’engouement ou de préoccupations sur le sujet, je n’y crois pas et j’arrête ça là.”  

Mais qu’est-il arrivé alors?  Ben, c’est comme le jour où on se décide à changer de voiture et que l’on constate que la voiture de notre choix, eh bien il y en a partout!

J’ai l’impression de vivre la même chose avec le Bonheur au travail. Plus j’en parle, plus j’avance là-dessus, plus les idées et les opportunités se présentent! Et effectivement, quand j’ai commencé à parler de Bonheur au travail, j’en ai vu partout. Les gens me transmettaient des articles, des références, des liens, etc.

Le plus comique est ce jour où, assise à un café lors d’une rencontre réseautage, je discute avec Sylvie T. qui me présente son entreprise.  Sylvie T. est massothérapeute et distributrice de suppléments de santé. On cause, on a du plaisir à faire connaissance, et arrive le moment où je lui parle de mon projet et de cette réflexion autour du Bonheur au travail. C’est alors qu’elle me mentionne que sa fille vient tout juste de terminer l’écriture d’un livre sur le sujet.

Un livre sur le Bonheur au travail ? Non, pas vrai ?!?

Quand le hasard trace le chemin vers le Bonheur …

J’apprends que le titre de ce livre est “Au travail, ça roule?” .  En fait, la fille de Sylvie T. est coauteure de ce livre et travaille pour le Service de placement de l’Université Laval.

Non mais, quelle coïncidence que de parler à la mère d’une des auteures d’un livre qui traite du Bonheur au travail! Sérieusement, le hasard? Je vous ai déjà dit que je ne crois pas au hasard?  Je vous parlerai de ce livre, dans mon prochain article: c’est si intéressant de suivre les précurseurs sur la question du Bonheur au travail, ici, au Québec.

livre femme

Quand je pense qu’à plusieurs reprises, j’ai voulu laisser ce projet de côté et faire autre chose. Non non non….il semble bien que le Bonheur au travail m’avait adoptée! Alors, bon: comment et quoi faire exactement?

Il a fallu que je définisse plus clairement ce que je voulais faire, en lien avec les besoins que j’avais captés et que je capte encore auprès de mon public cible. Je vous en reparlerai.

Voulez-vous partager le Bonheur ?

Dans le présent article, ce que je souhaite créer avec vous, c’est une communauté préoccupée par le Bonheur au travail. Feriez-vous partie d’une telle communauté? Une communauté avec point de départ le partage!

Dans un premier temps, je vous partage des lectures, réflexions, découvertes autour du Bonheur au travail. Et je souhaite aussi ouvrir avec vous le dialogue: vous embarquez?

On commence: répondez d’abord à ce court sondage.

D’ailleurs, je tiens à remercier les personnes qui ont pris le temps de répondre à mon premier sondage, lors de la publication de mon tout premier article de blogue. Ce sondage vous invitait à me partager votre rêve du Bonheur au travail.

Voici ce que vous avez répondu à ma question: Pour vous, le Bonheur au travail, c’est?


PERSONNELLE

  • Me sentir utile
  • Un travail qui réponde à mes besoins, mes objectifs
  • Un travail lié à mes valeurs
RELATIONNELLE

  • Qui permet la qualité de temps avec mes collègues
  • Faire partie d’une équipe heureuse
ORGANISATIONNELLE

  • Un milieu de travail adéquat: locaux, lumière,
  • Un salaire adéquat, horaire, échanges avec mes collègues
  • Travailler pour une cause que j’aime
  • Voir les projets se concrétiser
D’ENGRENAGE

  • Avoir des supérieurs à l’écoute et qui me donnent des feedback positif
  • Avoir le sentiment d’être utile à un groupe
  • Avoir une gestion et communication de notre plan d’action
  • Favoriser le changement

Vous m’avez aussi envoyé des souhaits, par le biais de vos réponses. Je vous en partage quelques uns :

  • “En tant que gestionnaire je veux pouvoir compter sur mon équipe. J’aimerais que mon équipe soit composée de gens passionnés, à qui je peux faire confiance et à qui déléguer des tâches”
  • “Que mon travail soit ajusté à mes besoins, qui me permet de concilier travail et vie familiale”
  • “Être en mesure de pouvoir transmettre que le Bonheur au travail existe. Connaître l’attitude et les outils pour le faire”.

Vos réponses m’amènent tout droit à cette lecture que j’ai faite, après avoir rencontré cette jeune femme, oui la fille de Sylvie T. ! Il s’en passe des choses, sur le thème du Bonheur au travail! Je vous partagerais cela dans mon prochain article.

À bientôt!

Nathalie Fortin 


Si vous souhaitez en connaître d’avantage sur notre projet collectif de Bonheur au travail et pour connaître les activités de notre groupe, je vous invite à visiter le site: Changementcréatif.com, ou Bonheur au travail: co-créer pour co-s’outiller, notre groupe Facebook.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Vous devriez aimer aussi ...

Laisser un commentaire