Accueil Blogue Écrire à la main, notre cerveau aime ça !
écrire à la main

Écrire à la main, notre cerveau aime ça !

1 commentaire

En trouvant cette superbe image de thé, de plume et de papier, je me suis dit:  Ma foi, je n’écris presque plus à la main!   Je me suis arrêtée quelques minutes et me suis rappelée combien j’ai toujours adoré ce qui se rapproche, de près ou de loin, des crayons et du papier.

Toute jeune, j’aimais secrètement le retour en classe (fallait pas le dire, pour ne pas passer pour une “bollée”… ah, elle est dure, parfois, la vie de cour d’école! ). La rentrée rimait pour moi avec : de nouveaux crayons de plomb, des cahiers neufs, la nouvelle boite de crayons à colorier bien aiguisés … 

Écrire à la main ? Là, en quelques minutes, je me suis mise à faire une liste mentale de tout ce que je faisais maintenant avec le clavier d’ordinateur ou avec une application de téléphone intelligent… qui ne nécessite ni crayon, ni stylo, ni papier, ni carnets. Hum… Voyons voir…

Écrire à la main : pour notre mémoire et notre créativité

Tout en étant définitivement très collée à mon portable et à mon téléphone intelligent, je ne suis pas prête à abandonner complètement le crayon, vraiment pas!

Et tant mieux, car les études disent que lorsqu’on troque le crayon pour le clavier, on modifie la façon dont le cerveau travaille. Le fait d’utiliser le crayon et d’écrire à la main stimule la psychomotricité fine et ceci a un impact direct sur le cerveau. Le cerveau fait peu de différence si on tape un “A” ou un “S” sur un clavier: c’est le même geste … mais c’est un exercice complètement différent d’écrire un “A” ou un “S”; chaque lettre qu’on écrit vient activer un programme moteur particulier dans le cerveau. Et ceci stimule directement notre pensée et notre créativité, mais aussi notre mémoire.

Le simple fait d’écrire une liste à la main (une liste de tâches, une liste d’épicerie)  fait qu’on a davantage de chances de se rappeler les items qu’on y a mis: l’implication des aires motrices du cerveau produit les connexions nécessaires pour une mémoire plus stable. Ainsi, ceux qui ont recopié une liste à la main se rappellent davantage des mots que ceux qui l’ont recopiée à l’ordinateur.

À nos crayons, alors! Dans les faits, voici comment ça se passe pour moi:

Ce que j’écris encore à la main:

  • Ma liste d’épicerie et mes menus de la semaine. Oui, je sais, y’a une app pour tout ça !  Mon Chéri, lui, n’utilise que son application de téléphone intelligent pour sa liste d’épicerie: une super-app, qui reconnait les ingrédients couramment achetés, ainsi, pas besoin de les ré-écrire à chaque fois. (Bon, il a l’air très cool, comme ça, dans les allées du supermarché, mais faut bien le dire, je suis maintenant inquiète pour sa mémoire! )  Pour ma part, je continue d’écrire ma liste à la main, sur mes jolis blocs-notes. 
  • Mon agenda: J’ai un calendrier outlook pour le travail, j’ai une application de gestion du temps, j’ai une application de tâches et de rappels, mais je conserve précieusement mon agenda-papier aussi! Il est beau, j’y écris tous mes rendez-vous, et au final, je réalise que c’est à lui que je me fie le plus. Quand les applications tombent ou ne se mettent pas à jour, quand y’a une panne électrique, quand mon téléphone est déchargé, mon agenda-papier, lui, est toujours là.
  • Les messages téléphoniques: je note sur papier qui m’a appelée, le numéro de téléphone et le but de l’appel. Puis je colle ou attache ce papier dans mon agenda.
  • Des petites notes sur des Post-it: Collées sur le miroir de la chambre de bain, pour me rappeler des choses que je dois faire aujourd’hui; Collées parfois sur le comptoir de cuisine pour souhaiter bonne journée à Chéri; Cachées dans petits recoins de la maison de ma soeur, pour lui faire des coucous suite à mes visites; Collées sur un dossier de travail, pour faire un salut amical à la personne qui lira le dossier.

Ce que je n’écris plus à la main:

  • Des travaux, des budgets, des dossiers: Tout cela se fait maintenant plus vite et plus facilement avec l’ordinateur, qui nous offre tous les programmes et modèles pour ce faire. 
  • Des lettres! Ahlala, et Dieu sait que j’en ai écrit dans ma vie ! Des belles lettres, mises dans une enveloppe-avec-un-timbre et postées dans la grosse boite-à-lettres rouge. Maintenant, c’est les courriels. Je ne me souviens même plus à quand remonte ma dernière lettre. 
  • Des cartes de fêtes: Ça, vraiment, il va falloir que je change ça! Car j’envoie, comme la plupart du monde, des cartes électroniques… parce que ça va plus vite et que ça dépanne quand on y pense à la dernière minute. Mais, sérieusement, qui n’aime pas recevoir une carte par la poste ? Qui ne ressent pas ce petit plaisir attendri en voyant l’enveloppe, en ouvrant la carte, en lisant la note manuscrite que nous a fait une personne chère? J’envoie encore quelques rares cartes, à l’occasion, mais je suis en train de me dire que je vais m’y remettre plus assidûment. Même s’il faut penser à aller acheter la carte, à aller acheter des timbres, à avoir l’adresse postale de la personne. Tiens: je vais me faire un Post-It pour y penser ! 

Et vous, est-ce que vous écrivez encore à la main?

Sylvie

boites à lettres

Vous devriez aimer aussi ...

1 commentaire

Avatar
Danny Mienski novembre 10, 2017 - 9:36

Je suis auteur et j’écris encore le début de mes textes à la main… avant de passer à la machine. Sinon, on se dit qu’il faudra tout retaper à l’ordinateur et ça peut devenir fastidieux au bout de 10 pages, sinon quand on a du mal à se relire !! D’un autre côté, retaper veut dire aussi se relire, ça permet de se corriger et d’améliorer son texte. Après avoir lu votre article, je me dis que je vais peut-être écrire plus souvent à la main 🙂 Merci.

Répondre

Laisser un commentaire